Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Pôles de compétence

140 exploitants de tunnels routiers sur le toit de l’Arche…

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 20 juin 2019

La dernière réunion du GTFE s’est déroulée les 23 et 24 mai à Paris la Défense à l’invitation de la DiRIF. L’atelier thématique était dédié aux travaux menés dans un contexte de contraintes fortes d’exploitation. La visite technique a été organisée sur le chantier du tunnel de Boissy-Saint-Léger.

Alain MONTEIL, Directeur des routes Île-de-France et Michel DEFFAYET, Directeur du CETU ont accueilli les participants à ces deux journées de travail.

Le programme de la première journée a débuté par un atelier intitulé « Mener des travaux dans un contexte de contraintes fortes d’exploitation » qui a été abordé selon trois angles d’attaque : la manière de mener des travaux lourds en s’inscrivant uniquement dans des fermetures de nuit ou des courtes périodes de journée, la manière d’organiser au mieux des actions de maintenance courante dans quelques nuits de fermeture, et enfin en abordant le sujet toujours crucial de la sécurité des personnels en prenant en compte la complexité pour l’exploitant de gérer la sécurité du tunnel en période de travaux. La problématique a été exposée par des exploitants divers : services de l’État, collectivités et concessionnaires, en milieu urbain et interurbain.

Une pause dans la matinée a été l’occasion d’une séance de visionnage avec des casques 360° proposée aux participants pour les sensibiliser au danger encouru chaque jour par les agents d’exploitation en intervention, en montrant à combien de centimètres les usagers des routes passent à proximité des agents.

En conclusion de ce premier atelier, une table ronde a réuni plusieurs acteurs de l’exploitation des tunnels, Lombardi Belgium, Egis Tunel, ASF, la Métropole de Lyon, ESCOTA, et la DiRIF leur permettant à tous d’échanger.

Visite d’un ouvrage en construction : le tunnel de Boissy

L’après-midi a été consacrée à la visite du tunnel de Boissy sur la future déviation de la RN19. Depuis La Défense, les participants réunis dans trois cars affrétés par l’organisation, ont bénéficié, en empruntant l’A86 par le Nord, d’une visite commentée des récents aménagements routiers ou de projets en cours de réalisation : voies dédiées aux bus sur l’A1, voie auxiliaire sur le tronc commun A4/A86, expérimentation de capteur pour le co-voiturage, feux tricolores de régulation du trafic sur les bretelles d’accès, et bien sûr passage dans différents tunnels (La Défense, La Courneuve, Lumen, Norton, Bobigny, Nogent).

Arrivé au tunnel de Boissy, la visite technique de l’ouvrage en cours d’achèvement a permis au groupe de prendre connaissance des équipements qui y sont associés. Les agents de la DiRIF assurant la maîtrise d’ouvrage ont permis de faire découvrir in situ le choix des concepts dans son contexte, enrichissant par cette visite la capitalisation d’expériences nouvellement acquises dans le cadre de ce projet.

Enfin, les invités ont été réunis sur une péniche au cœur de Paris pour clore cette journée de travail.

La dernière demi-journée a été consacrée aux retours d’expérience et au bilan d’activité 2018 des exploitants : données trafic, évolution, évènements atypiques, modifications techniques et organisationnelles…
Elle a été aussi l’occasion de découvrir un exposé sur la réhabilitation de la dalle du tunnel du Mont-Blanc.

Nous remercions les services de la DiRIF pour la qualité et la disponibilité du personnel, tant dans la préparation que le déroulement de ce GTFE.

Le prochain GTFE aura lieu les 10 et 11 octobre 2019 à Nice, à l’invitation de Métropole Nice Côte d’Azur, avec la visite des tunnels et du PC de Monaco. L’atelier de ce prochain GTFE traitera de la GTC et de la supervision.