Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Actualités
 

Des échanges enrichissants aux "Journées Géotechniques" du Réseau Scientifique et Technique du MTES !

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 26 novembre 2018

Le CETU a participé aux "Journées Géotechniques" 2018. Ces journées techniques, organisées conjointement par le CEREMA et l’IFSTTAR, se sont déroulées du 6 au 8 novembre 2018 à Semur-en-Auxois (21).

La première journée de la session 2018 était consacrée aux "Ouvrages hydrauliques au service de la gestion de l’eau" et était ouverte aux partenaires extérieurs au Réseau Scientifique et Technique (VNF, Agences de l’eau, etc.). Les participants ont ensuite pu effectuer la visite du barrage de Pont-et-Massène ou de la carrière de Pont-de-Colonne à Arnay-le-Duc. Le reste des journées a été consacré à 28 présentations techniques, d’abord relatives aux ouvrages hydrauliques, puis aux autres types d’ouvrages géotechniques.

Le pôle Géologie, Géotechnique et Dimensionnement du CETU a présenté le retour d’expérience du creusement d’une conduite d’assainissement au microtunnelier sur la plateforme de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle (95). Cette conduite, de 2,5 m de diamètre intérieur et 1300 m de longueur, a été réalisée en 2017 par l’entreprise Valentin, dans le cadre du projet de "Ségrégation des Eaux Pluviales". Ce projet, incluant également cinq puits réalisés par l’entreprise Eiffage, permet à présent de séparer et de traiter de manière indépendante les eaux chargées en effluents (glycols, formiates…) et les eaux propres de l’ensemble de la plateforme aéroportuaire.

Le CETU a assisté Aéroports de Paris (maître d’ouvrage et maître d’oeuvre de l’opération) pour la rédaction du dossier de consultation des entreprises, l’analyse des offres et le suivi des travaux. Les résultats présentés concernent notamment la démarche de management des risques géotechniques mise en oeuvre, le frottement latéral sol / tuyau mesuré, et les solutions techniques retenues pour le démarrage en présence d’un front mixte (sol / roche).

Figure 1 : Extrait du flyer des Journées Géotechniques 2018
Figure 2 : Le microtunnelier avant et après sa mise en place dans le puits de départ.