Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Actualités
 

Le CETU a participé au dernier congrès ISTSS sur la sécurité des tunnels

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 27 mai 2016 (modifié le 30 mai 2016)

Le congrès bisannuel ISTSS a pour objectif de permettre aux chercheurs et aux ingénieurs de partager les résultats de recherche et les pratiques d’exploitation dans le domaine de la sécurité des tunnels . Il rassemble généralement environ 200 délégations.

Lors de l’édition 2016 qui s’est tenue à Montréal (Canada) du 16 au 18 mars, le CETU a présenté deux sujets de recherche en rapport avec la sécurité.

Le premier écrit par le CETU avec la contribution de BG Ingénieurs conseils présentait le travail d’analyse statistique d’événements recueillis dans 96 tunnels routiers pendant 10 ans. Ce travail s’est déroulé en étroite collaboration avec 21 exploitants français et a permis d’estimer sur cette période les taux de panne, accidents et incendies. Ces taux sont respectivement d’environ 280, 40 et 1 événement(s) pour 108 véhicules.km. Des méthodes statistiques inédites en tunnel routier ont été utilisées pour étudier l’influence d’un certain nombre de paramètres. Elles ont permis d’identifier ceux dont l’impact sur les taux était significatif indépendamment des autres. Il est par exemple ressorti que le caractère unidirectionnel / bidirectionnel et la pente avaient une incidence sur le taux d’accident.

Le deuxième présentait les démarches engagées par les pays européens suite à l’accident de Sierre en mars 2012 pour traiter les obstacles latéraux en tunnel.. En France, le CETU a mené une réflexion sur la méthodologie à adopter afin de prendre en compte ces obstacles. En ce qui concerne le traitement spécifique des garages, les résultats des simulations numériques réalisées en partenariat avec TRANSPOLIS-LIER, laboratoire d’essais pour les dispositifs de retenue, montrent notamment que le positionnement d’une barrière en béton avec le profil New Jersey permet d’améliorer la situation en redirigeant le véhicule léger ou le bus vers la voie de circulation. Cette solution est envisageable pour les tunnels unidirectionnels.

L’ensemble des informations relatives à ce congrès est disponible sous http://www.istss.se/EN/Sidor/default.aspx