Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Actualités
 

Le CETU réalise son bilan carbone ™

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 10 janvier 2010

Le bilan carbone ™ du CETU

En 2009, le CETU s’est engagé dans une démarche bilan carboneTM afin d’identifier les émissions de gaz à effet de serre (GES) engendrées par son activité. Il s’inscrit ainsi dans l’esprit de la loi Grenelle 1 du 3 août 2009. Cette dernière prévoit dans son article 48 que les administrations engagent dès 2009 un bilan de leurs émissions de GES. Au CETU, la réalisation du bilan carboneTM, menée avec l’assistance du CETE de Lyon, s’est appuyée sur le bilan d’activité 2008 pour établir une première référence. Pour cette année 2008, le travail de diagnostic a permis d’estimer les émissions de GES à 130 tonnes équivalents carbone (teqC), pour 83 agents, avec pour principaux postes d’émissions :
- les déplacement de personnes : 63 teqC dont 25 pour les seuls déplacements domicile-travail des agents,
- l’énergie : 26 teqC
- les immobillisations : 24 teqC
- les intrants : 13teqC.

Les résultats sont en cohérence avec l’activité du service à savoir un poste transport-déplacement important qui traduit la présence du CETU sur l’ensemble du territoire national et son rayonnement vers l’international. S’en suivent trois postes significatifs que sont l’énergie (chauffage et électricité consommée), les intrants (services tertiaires sollicités par le CETU et biens consommés) et les immobilisations (coût carbone à la construction des locaux occupés, du parc informatique et du parc de véhicules).

Les pistes de réduction de ces émissions sont multiples : amélioration de l’isolation des locaux, développement de la visioconférence, actions sur le comportement (éco-conduite, encouragement des modes doux, etc…), actions sur le parc de véhicules, le parc informatique… Le bilan carbone se poursuit et doit cibler parmi ces pistes celles qui peuvent et doivent être mises en œuvre rapidement pour que le CETU poursuive ses missions tout en réduisant son impact sur les émissions de GES.