Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Actualités
 

le projet Ville 10D et l’espace souterrain mis en lumière le 2 février

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 26 février 2016

L’espace souterrain est une ressource mal connue et très peu prise en considération dans la planification urbaine et l’aménagement. Or, elle peut offrir de nombreuses opportunités en combinant judicieusement, dans une approche par volume, la dimension souterraine et la surface.

Le comité ITACUS de l’AITES (association internationale de tunnels et de l’espace souterrain) fait une gros travail de sensibilisation des pouvoirs publics, des aménageurs et des urbanistes, en nouant des relations avec les organisations internationales et en saisissant toutes les opportunité de communiquer. La matinée du 2 février a été mise à leur disposition, pour un programme qui a alterné documents vidéos, témoignages de chercheurs et exemples d’aménagements souterrains urbains.
(des documents intéressants sont disponibles sur le site de ITACUS : http://www.ita-aites.org/fr/).

L’après midi du 2 février a d’abord été consacré à une courte présentation des résultats de projet de recherche ANR Canopée qui vient de se terminer, et qui a exploré l’ensemble de la problématique de la couverture des infrastructures routières ou ferroviaires en milieu urbain : dimension fonctionnelle, technique, sécurité…

Puis les animateurs du Projet national Ville10d-Ville d’idées ont présenté les résultats de plusieurs des travaux qui viennent d’être achevés dans le cadre de la 2ème tranche annuelle. Pour le CETU, Lætitia D’Aloia, co-animatrice du volet "Environnement" au sein de ce projet, a notamment fait le point des actions en cours et qui se rapportent à son thème.
Les directeurs du projet ont ensuite dressé les perspectives pour la suite et le montage de la 3ème tranche.
Beaucoup d’informations sont disponibles sur le site du projet (http://www.ville10d.fr/).

Le projet Ville 10D-Ville d’idées rassemblent de nombreux éléments utiles et des outils pour mieux rendre visibles l’espace souterrain et son potentiel aux urbanistes, aménageurs et architectes. Il contribue à la mobilisation dans la préparation du grand congrès international de l’AFTES qui, en novembre 2017 à Paris, sera justement très largement consacré à cette dimension souterraine de l’aménagement.