Logo préfècture région
  Centre d’Etudes des Tunnels
 

Moyens et mesures liés à la gestion de la sécurité

Une fois les risques identifiés, et en articulation avec la réglementation et les règles de l’art de la profession, les moyens et mesures à mettre en œuvre pour la prévention des événements et la mitigation des conséquences sont définis dans une vision systémique réunissant l’infrastructure, les véhicules, les usagers et les organisations (exploitant et services d’intervention).


Les incendies majeurs survenus au début des années 2000 ont mis en lumière les limites d’une prise en compte uniquement technique des problèmes. Depuis lors, le pôle a mené des travaux sur la prise en compte des facteurs humains et organisationnels avec l’appui de psychologues et d’ergonomes, et en se basant sur des expérimentations. Ces travaux ont permis d’adapter les équipements de sécurité des tunnels pour une utilisation plus aisée et intuitive par les usagers, et d’améliorer la prise en compte des personnes à mobilité réduite (PMR).

Ces travaux ont également permis de développer la formation des usagers au contexte particulier des tunnels routiers, en l’intégrant dans l’épreuve théorique générale (le « code ») du permis de conduire, et dans la formation des conducteurs professionnels (Formation Initiale Minimale Obligatoire et Formation Continue Obligatoire) en développant un support diffusé aux organismes de formation.

La volonté de structurer davantage la démarche d’amélioration continue de la sécurité, engagée depuis une quinzaine d’années, conduit à préparer la mise en place, en lien avec le pôle Exploitation et des exploitants de tunnels routiers, de futurs systèmes de gestion de la sécurité spécifiques. Cela couvre des volets très larges avec des travaux sur le retour d’expérience et sa valorisation, sur l’organisation et les responsabilités, sur les moyens et les outils mis en œuvre, sur les dispositifs de suivi, de contrôle et d’amélioration continue des pratiques chez les exploitants.