Logo préfècture région
  Centre d’Etudes des Tunnels
 

Organisation et moyens

L’organisation du CETU est de type matriciel. L’essentiel du personnel technique est regroupé dans sept pôles thématiques. Chacun des pôles rassemble de cinq à douze personnes travaillant dans un même domaine, quelles que soient leurs natures d’intervention : recherche, projets, expertises, rédaction de documents de doctrine ou de méthode, contrôles, inspections, exploitation de retours d’expérience, mesures, etc.
 
Les pôles ont pour rôle essentiel de capitaliser la connaissance dans un domaine donné, de réaliser les activités de recherche et de doctrine, de mettre en commun, unifier et formaliser le savoir faire et de développer les compétences des agents.
 
Des équipes de projet, formées de personnes appartenant aux pôles, sont constituées spécialement pour chaque intervention d’expertise ou d’ingénierie. Ces équipes, ajustées à la nature du projet à traiter, ont une durée de vie limitée.
 
Les chargés de mission, en raison de leur expérience approfondie, procèdent à certaines expertises, apportent leur contribution aux pôles ou aux équipes de projet et remplissent certaines fonctions dans des organismes extérieurs (animation de réseaux, membres de comités techniques, etc.). Ils assurent également au sein du CETU des fonctions transversales permanentes (animation de la recherche, avis réglementaires sur les projets pour l’État et contrôle externe des projets établis par le CETU, pilotage des actions d’ingénierie, développement des travaux dans le domaine ferroviaire, dans la prise en compte du développement durable,.. ) ou occasionnelles (montages de projets ou réseaux thématiques européens, assistance à certains maîtres d’ouvrage, etc.).
 
Le secrétariat général regroupe toutes les activités support, y compris la documentation et l’informatique.
 
Moyens humains

L’effectif 2015 est de 87 agents répartis entre 46 ingénieurs, 21 techniciens, 2 dessinateurs, 1 agent d’exploitation, 1 OPA (Ouvrier des Parcs et Ateliers), et 15 administratifs.