Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Actualités
 

Formation des équipes de maîtrise d’œuvre des travaux de creusement des tunnels de St-Béat et de Chabrières

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 6 février 2013

Le CETU a organisé une formation destinée à préparer les équipes de maîtrise d’œuvre au suivi des travaux de creusement du tunnel de St-Béat et du tunnel de Chabrières.
Le tunnel de St-Béat est situé dans le département de Haute-Garonne, sur la RN 125. Ce tunnel a une longueur creusée de 1018m. La maîtrise d’ouvrage est assurée par la DREAL Midi-Pyrénées et la maîtrise d’oeuvre par la DIR Sud-Ouest, assistée par le CETU et le CETE.
Le tunnel de Chabrières est situé dans le département des Alpes-de-Haute-Provence, sur la RN 85. Ce tunnel a une longueur creusée de 300m, avec une tête Sud particulièrement délicate à réaliser. La maîtrise d’ouvrage est assurée par la DREAL PACA et la maîtrise d’oeuvre par la DIR Méditerranée, assistée par le CETU et le CETE.

Cette formation est destinée à préparer les équipes de maîtrise d’œuvre au suivi des travaux de creusement du tunnel de St-Béat (tube et galeries) et du tunnel de Chabrières, et ses têtes.
La formation s’est déroulée du 15 au 16 janvier 2013.
Au cours de ces deux journées, les points suivants ont été abordés :

  • Description générale et spécificités de chaque projet
  • Conception géotechnique du projet : suivi géologique et géotechnique, adaptation des profils type de creusement-soutènement, rôle du géologue
  • Contraintes de vibrations : limites vibratoires, plans de tirs, rôle du surveillant
  • Organisation des travaux de creusement et soutènement
  • Enjeux spécifiques du creusement des tunnels : conditions prévues/non prévues, lien avec le contrat de travaux, rôle du MOE
  • Les bétons : béton projeté et béton coulé
  • Banquettes et drainage
  • Procédé d’étanchéité : pose et contrôle
  • Revêtement
  • Tête Sud de Chabrières
  • Collecte des données par le surveillant
  • Enjeux spécifiques du creusement des tunnels : étude de cas sur enjeux coûts/délais, gestion des risques.

Un des objectifs était de faire prendre conscience aux participants, par ailleurs maître d’œuvre sur des opérations d’ouvrages d’art « classiques », de la spécificité des travaux souterrains, notamment en ce qui concerne :

  • la nature proprement dite des travaux ;
  • l’importance de la collecte en temps réel des données relatives au creusement-soutènement ;
  • l’influence des cadences sur le coût des travaux.

Contact : pcme.cetu@developpement-durable.gouv.fr